Promouvoir l’exigence d’une information sincère pour une démocratie basée sur la confiance

Synthèses d'articles scientifiques           

Pour comprendre au mieux ce qui se joue aujourd’hui à propos des fake news et de la désinformation, la Fondation Descartes met à disposition de tous un résumé des principales publications scientifiques dans ce domaine. Sans être exhaustifs, ces résumés permettent de se faire une idée de la recherche actuelle, des problématiques traitées et des principaux résultats obtenus. Ces résumés permettent aussi d’instruire le débat public et de démonter, le cas échéant, les idées reçues qui ont cours dans le domaine de la désinformation.

Ces résumés d’articles abordent parfois des questions techniques. Le choix a été fait de ne pas masquer la difficulté mais de donner un maximum de clés de compréhension pour que toute personne intéressée par le sujet puisse en comprendre le fond et se familiariser avec les outils de la recherche scientifique. Les résumés d'articles que nous vous proposons sont donc aussi une occasion, pour celles et ceux qui le souhaitent, d’avoir un aperçu des pratiques et méthodes de la recherche scientifique en sciences sociales.

 

Mots-clés
Date de publication

Dans un article de 2021, Stephan Lewandowsky retrace l'origine de la désinformation climatique et esquisse des solutions pour la combattre.

Les labels mis en place sur les réseaux sociaux pour indiquer qu’un contenu est potentiellement faux ou trompeur ont une efficacité limitée.

L’étude proposée par Benjamin Lyons et ses collègues accrédite l'effet Dunning-Kruger. En moyenne, 70 % des participants interrogés surestiment leur capacité à discriminer entre une information fiable et une fake news.

À quel moment de la lecture d’un article trompeur une mise en garde doit-elle être affichée pour que son efficacité soit la meilleure ? C’est la question à laquelle les auteurs de la présente étude ont cherché à répondre.

Peu d’études se sont penchées sur les motivations conduisant les individus à diffuser de fausses informations en ligne. La présente étude le fait au Nigéria, pays fortement impacté par la diffusion de fake news.

Si de nombreuses études se sont penchées sur l’impact des infox sur ceux qui les lisent, peu de travaux permettent de comprendre ce que font ces lecteurs avec de telles informations trompeuses.

Dans cet article, une équipe de recherche en psychologie tente d’expliquer pourquoi il nous arrive de diffuser des informations fausses sur Internet.

La présente étude montre qu’au-delà de leur rapport aux fake news, les personnes davantage « analytiques » ont un comportement distinct des personnes « intuitives » sur Twitter.

De fausses déclarations au sujet de fraudes électorales majeures ont abondamment circulé peu avant l'élection présidentielle américaine de 2020. Dans quelle mesure les électeurs américains ont-ils pu croire à ces informations trompeuses ?

Cet article, qui regroupe quatre études expérimentales, montre que les individus évitent généralement de partager des fake news de manière volontaire, par crainte que leur réputation ne s’en trouve affectée.

Fonds de dotation pour la création de la Fondation Descartes
16 Cours Albert 1er, 75008 Paris.
SUIVEZ-NOUS
usermagnifiercrossmenuchevron-down-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram