Promouvoir l’exigence d’une information sincère pour une démocratie basée sur la confiance

Fake news et raisonnement analytique sur Twitter

31 mars 2021

Synthèse d'article scientifique produite par la Fondation Descartes de :

Mosleh, M., Pennycook, G., Arechar, A. A., & Rand, D. G. (2021). “Cognitive Reflection Correlates With Behavior On Twitter.” Nature Communications, 12(1), 1-10.

G. Pennycook et D. G Rand ont montré par une série d’études expérimentales que les personnes capables d’inhiber leurs intuitions quand il s’agit de juger de la fiabilité d’une information, et qui s’engagent au contraire dans des raisonnements plus « analytiques » (nécessitant davantage de temps et d’attention, plus d’information ici) semblent davantage sceptiques face aux fake news et sont moins enclines à les diffuser en ligne.

La présente étude prolonge ces travaux et montre qu’au-delà de leur rapport aux fake news, les personnes davantage « analytiques » ont un comportement distinct des personnes « intuitives » sur Twitter.

Les auteurs de l’étude ont observé sur ce réseau social le comportement de 1901 participants ayant répondu à un questionnaire permettant de les associer à un style de pensée soit analytique, soit intuitif. Il en ressort que les participants « analytiques » suivent moins de comptes que les personnes « intuitives » sur Twitter. Les auteurs interprètent ce résultat comme l’indice d’un plus grand discernement des premiers face à l’information : en suivant moins de comptes, ils s’exposent à moins d’informations mais contrôlent davantage celles auxquelles ils s’exposent. L’identité des comptes suivis varie de même en fonction du style de pensée des individus, ce qui permettrait de distinguer deux « communautés » sur Twitter : le réseau de comptes suivis par des personnes plutôt « analytiques » et celui suivis par des personnes davantage « intuitives ». Les auteurs décrivent ce phénomène comme la manifestation d’une « chambre d’écho cognitive ». Les personnes « analytiques » auraient ainsi plus tendance que les « intuitifs » à discuter de politique et à suivre et partager des informations provenant de sites médiatiques fiables (fiabilité évaluée par des organismes de fact-checking). Les auteurs concluent leur article sur l’importance de renforcer la capacité des personnes à raisonner de manière analytique. Le raisonnement analytique permet en effet de mieux évaluer la qualité d’un média et contribue à élever la qualité des informations qui circulent en ligne.

Pays :  Etats-Unis 
/
Langue  :  Anglais 
/
PARTAGER L'ARTICLE
Fonds de dotation pour la création de la Fondation Descartes
16 Cours Albert 1er, 75008 Paris.
SUIVEZ-NOUS
usercrossmenuchevron-down-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram