Promouvoir l’exigence d’une information sincère pour une démocratie basée sur la confiance

La rectification d'une fausse information doit se faire au moment opportun

BRASHIER, N. M., PENNYCOOK, G., BERINSKY, A. J., & RAND, D. G.
16 décembre 2020

Il est devenu courant sur les réseaux sociaux de mettre en garde les lecteurs d’un article peu fiable sur le fait qu’il est susceptible de contenir des informations fausses ou trompeuses.

À quel moment de la lecture d’un article trompeur une telle mise en garde doit-elle être affichée pour que son efficacité soit la meilleure ? C’est la question à laquelle les auteurs de la présente étude ont cherché à répondre.

Les résultats de cette étude expérimentale montrent que les individus se souviennent mieux qu’un article est potentiellement trompeur lorsque le message de mise en garde apparait juste après sa lecture. Ce résultat remet en question la pertinence des mises en garde actuelles qui se font généralement au moyen de petites pastilles accolées sur le titre ou en bas de l’article.

/
Edition :  Proceedings of the National Academy of Sciences  
Langue  :  Anglais 
/
Mots-clés : 
PARTAGER L'ARTICLE
Fonds de dotation pour la création de la Fondation Descartes
16 Cours Albert 1er, 75008 Paris.
SUIVEZ-NOUS
usercrossmenuchevron-down-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram