Promouvoir l’exigence d’une information sincère pour une démocratie basée sur la confiance

5G, Twitter et YouTube: le défi de la modération des contenus complotistes sur les origines de la Covid-19

Giovanna Sessa
18 janvier 2021

Ce billet explore les lacunes en matière de modération de contenus sur Twitter et YouTube. Spécifiquement, le EU DisinfoLab montre que les allégations complotistes sur l’existence d’un prétendu lien entre la COVID-19 et la technologie 5G ne sont souvent pas détectées par la modération de ces plateformes. Le EU DisinfoLab souligne également que si des efforts sont faits par ces plateformes pour améliorer et intensifier la modération de contenus, cette dernière demeure insuffisante et trop lente. Il en résulte que de fausses informations restent sur ces plateformes pendant des mois avant d'être étiquetées ou retirées. Le EU DisinfoLab montre encore que des algorithmes de modération automatisés insuffisamment matures peuvent s’avérer contre-productifs.

Thématique :  Désinformation  
/
Format :    
/
Edition :  EU DisinfoLab  
/
Pays :  Belgique 
/
Langue  :  Anglais 
/
Mots-clés : 
PARTAGER L'ARTICLE
Fonds de dotation pour la création de la Fondation Descartes
16 Cours Albert 1er, 75008 Paris.
SUIVEZ-NOUS
usercrossmenuchevron-down-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram