Promouvoir l’exigence d’une information sincère pour une démocratie basée sur la confiance

Les faux messages de Trump ont été traités avec des gants pour enfants par Facebook

Jon Keegan, Colin Lecher, Corin Faife
16 février 2021

Facebook a récemment mis en place un système d’étiquettes permettant d’évaluer la fiabilité d’une publication et de consulter d’autres sources d’information qui lui sont liées. Or, selon une enquête réalisée par l’ONG The Markup, les labels censés indiquer les informations douteuses ou erronées sur Facebook ne sont pas toujours adéquats, ce qui reflète les
difficultés du réseau social à contrôler les infox qui s’y propagent. Pour arriver à ce constat, les journalistes ont utilisé l’outil Citizen Browser, qui suit un panel d’utilisateurs de Facebook aux États-Unis. Ils ont ainsi pu analyser le « fil d’actualité » Facebook de 2200 Américains entre décembre 2020 et janvier 2021. Sur la durée de l’étude, les panélistes ont vu passer sur leur fil d’actualité Facebook 682 publications étiquetées. La plupart de ces étiquettes invitaient les utilisateurs à consulter d’autres ressources sur les élections américaines. Or, le rapport souligne que ces étiquettes apparaissaient sur des publications aux contenus faux. Alors même que Facebook dispose d’une étiquette « information fausse », celle-ci n’a été accolée qu’à 12 publications. Le rapport souligne, par exemple, qu’aucune publication du président Trump n’a été étiquetée comme fausse alors même que certaines de ses affirmations ont été récusées par des organismes de vérification des faits.

Format :    
/
Edition :  The Markup  
/
Pays :  Etats-Unis 
/
Langue  :  Anglais 
/
PARTAGER L'ARTICLE
Fonds de dotation pour la création de la Fondation Descartes
8, Avenue du Président Wilson 75116 Paris.
SUIVEZ-NOUS
usercrossmenuchevron-down-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram